Agence immobilière Guyane, agence immobilière Cayenne : découvrez nos maisons, villas, studios, appartements à vendre et à louer à Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury.
  1. Gestimmo Immobilier
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Immobilier : les nouveautés de 2021

Votre agence immobilière à Cayenne

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Immobilier : les nouveautés de 2021

Publié le

Janvier : son cidre, sa galette et… son lot de nouveautés ! Le secteur de l’immobilier ne fait pas exception à la règle et se prépare à accueillir tout un tas de changements, petits ou grands. Alors, frais de notaire, taxe d’habitation ou APL, voici une petite liste - non exhaustive - de ce qui va changer cette année dans l’immobilier.

Baisse des frais de notaire

Première bonne nouvelle : en 2021, vous paierez un peu moins cher votre transaction immobilière chez le notaire. Le CSN (Conseil supérieur du notariat) a calculé une baisse de près de  2% en moyenne sur l’ensemble de leurs honoraires - rédaction de bail, demande de cadastre etc…

Le barème des émoluments - sommes perçues par le notaire - ont elles aussi été revues à la baisse : 

Fourchette de transaction Taux en vigueur jusqu’au 31 décembre 2020 Taux en vigueur à partir du 1er janvier 2021
De 0 à 6 500 euros 3,945 % 3,870 %
De 6 500 à 17 000 euros 1,627 % 1,596 %
De 17 000 à 60 000 euros 1,085 % 1,064 %
Plus de 60 000 euros 0,814 % 0,799 %

MaPrimeRénov’ : pour tous, et sans conditions de revenus

MaPrimeRénov’, le dispositif qui a remplacé le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) le 1er janvier 2020, s’adresse désormais à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, et quel que soit leur niveau de ressource. Toutefois, les revenus continueront à entrer dans le calcul du montant de l’aide MaPrimeRénov’ : elle pourra s’élever à 90 % du montant du devis pour les ménages très modestes, puis sera diminuée en fonction du niveau de revenus, à 75 %, 60 % et 40 % pour les ménages les plus aisés qui en font la demande.

APL : désormais, une aide en temps réel

Jusqu’à présent calculées sur la base des revenus d’il y a deux ans (année n-2), les aides au logement (APL, ALS, ALF) sont désormais réévaluées chaque trimestre en tenant compte des revenus des douze derniers mois glissants. Le montant de l’aide sera également réévalué tous les trimestres et non plus une fois par an en janvier comme c’était le cas jusqu'à présent. Ce nouveau mode de calcul a des conséquences sur les étudiants et les jeunes actifs. Avec l'ancien mode de calcul, un jeune actif bénéficiait de ses APL d'étudiant pendant deux ans. À partir de janvier 2021, les aides seront ajustées tous les trois mois. Le montant de son APL diminuera de manière progressive au cours de sa première année d’activité, voire disparaîtra, selon ses revenus.


Mais aussi : 

  • Taxe d’habitation

Cette année, les 20 % de contribuables dits “aisés”, qui ont encore payé la taxe d’habitation en 2020, bénéficieront à leur tour d’une réduction de 30% de la taxe, puis d’une seconde ristourne de 65 % en 2022, avant une exonération totale en 2023.

  • Encadrement des loyers

La liste des villes concernées par l’encadrement des loyers s’allonge : À Lyon, Villeurbanne, Bordeaux, Grenoble, Montpellier et dans une partie de la proche banlieue parisienne, des plafonds de loyer pourraient s’appliquer à partir de cette année, sous réserve que leur demande soit acceptée par le Ministère du Logement.

Gestimmo Immobilier