Agence immobilière Guyane, agence immobilière Cayenne : découvrez nos maisons, villas, studios, appartements à vendre et à louer à Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury.

Votre agence immobilière à Cayenne

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Cinq conseils pour réduire le coût de son crédit immobilier

Publié le

Afficher sa capacité à épargner 
Lors de négociations pour un prêt immobilier, les banques regardent deux aspects importants : le revenu et l’apport. Il est important pour l'emprunteur d'afficher cette capacité d’épargne. Certains courtiers estiment qu’un apport représentant au moins 20% du montant de l’opération peut permettre d’obtenir une baisse des taux jusqu’à 0,40 points selon les profils. Si on n’a pas cet apport, il est possible de mettre en avant les perspectives professionnelles et si possible l’ancienneté chez l’employeur, gage de stabilité de revenus.


Choisir un intermédiaire ?
Faire appel à un courtier pour obtenir un crédit moins cher peut être judicieux à condition de bien le choisir parmi tous ceux qui existent sur le marché. Certains par exemple ne facturent pas les frais de courtage et négocient l’exonération des frais de dossier auprès de la banque prêteuse. Il peut être intéressant de faire attention à ces points pour choisir votre courtier.


Penser à la délégation d’assurance emprunteur
Dans le cadre d’un crédit immobilier, les banques demandent toujours de souscrire à une assurance emprunteur, qui protège le prêteur et l’emprunteur en cas d’invalidité, d’incapacité, de décès ou de chômage. Elles proposent souvent leur contrat "maison", mais en négociant une délégation d’assurance (c’est-à-dire contracter une assurance auprès d’une compagnie autre que l’organisme de crédit qui accorde le prêt), il est possible de réaliser une économie importante sur ce poste.


Pensez aussi à négocier les options
En plus du taux d’intérêt il faut penser à négocier l’exonération des pénalités de remboursement anticipé et la transférabilité du prêt. Ceci permet de conserver les conditions de taux, d’assurance emprunteur et de garantie incluses dans le prêt immobilier initial pour l’acquisition d’une nouvelle résidence principale. 


Le PTZ : l’aide publique préférée en 2016 !
En effet, pensez aux aides publiques proposées pour permettre l’accession à la propriété. 
Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 a été un vrai succès : il a  permis de financer jusqu’à 40% du montant du bien, contre 18 à 26% en 2015. Rappelons que pour l’obtenir il ne faut pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux années précédentes satisfaire à certaines conditions de ressources. 120 000 PTZ auraient été signé en 2016 : l'ambitieux objectif de l’Etat a été atteint !

Gestimmo Immobilier